№№ заданий Пояснения Ответы Ключ Добавить инструкцию Критерии
PDF-версия PDF-версия (вертикальная) PDF-версия (крупный шрифт) PDF-версия (с большим полем) Версия для копирования в MS Word
Вариант № 3417

1.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Dans quel pays a-t-on constaté que la lecture devient un passe-temps honteux pour les jeunes?

 

1) En France

2) Aux Etats-Unis

3) Au Royaume-Uni

Расшифровка записи

La lecture, où en sommes-nous?

 

Le Point.fr: Au Royaume-Uni, on s'inquiète. Selon une étude récente, le nombre des lecteurs parmi les jeunes de 14 à 16 ans aurait diminué au cours des sept dernières années. Et 17% d'entre eux se diraient "embarrassés" à l'idée d'être surpris en train de lire par un de leurs camarades. Où en est-on en France? La sociologue Sylvie Octobre, chargée d'études sur les jeunes, dresse un état des lieux.

Constate-t-on en France le même type de décrochage qu'au Royaume-Uni dans la pratique de la lecture?

Sylvie Octobre: Chez nous, la lecture papier chute au collège et au lycée, alors qu'elle fait partie importante des loisirs quotidiens des enfants au primaire. Les chiffres sont nets: chez les enfants de 11 ans, 33,5% disent lire un livre tous les jours pour leur plaisir. Ils sont 18% à 13 ans, 14% à 15 ans, et seulement 9% à 17 ans.

Le Point.fr: Que se passe-t-il à l'adolescence, pourquoi on commence à lire moins?

Sylvie Octobre: On se détache de sa famille, on découvre les copains, les réseaux sociaux, les moyens de communication de masse : ce qui compte à cet âge, c'est être en lien permanent avec les amis. Or, cela ne va pas avec la lecture, qui est une activité solitaire, calme...

Le Point.fr: Internet et les réseaux sociaux accélèrent-ils le décrochage?

Sylvie Octobre: Non. La baisse de la lecture est un phénomène générationnel, que l'on observe depuis les années 1960. Chaque génération d'adultes qui arrive sur le "marché de la lecture" lit, pour ses loisirs, moins que la précédente. Il n'y a donc pas de raison que les jeunes échappent à la règle. En revanche, et c'est tout le paradoxe de la lecture, chaque génération lit plus que la précédente pour le travail: dans une économie tertiarisée, la lecture est beaucoup plus mobilisée, elle est le vecteur d'informations essentiel.

Le Point.fr: Donc, la lecture devient-elle une pratique de l'élite?

Sylvie Octobre: D'une manière générale, c'est plutôt l'inverse : entre les gens qui font des études et les autres, les types de lecture se rapprochent... au profit d'une baisse. On lit moins aujourd'hui qu'hier, les élites comme les autres.

Le Point.fr: Alors même qu'on fait davantage lire les enfants.

Sylvie Octobre: Oui, parce qu'il y a une représentation sociale de ce qu'est la lecture. On ne discute pas du fait qu'il est bon de donner des livres à un enfant ou à un ado. Tout le monde est d'accord, ne serait-ce que parce qu'on sait que les

lecteurs sont de meilleurs élèves. Mais on est passé d'un monde, dans les années 60, où les élites avaient été formées aux humanités à un monde où elles sont constituées de polytechniciens, ou de personnes formées en écoles de commerce. Donc de personnes qui n'ont pas le rapport très révérencieux à l'écrit, à la

littérature, qui avait cours auparavant. Elles ont lu, bien sûr, mais autre chose, et n'ont pas du tout le même rapport à la lecture. D'une certaine façon, la culture est déchue. Elle n'est plus un sujet fondamental.

2.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Quelle est la profession de Sylvie Octobre?

 

1) Elle est professeure.

2) Elle est sociologue.

3) Elle est psycholoque.

Расшифровка записи

La lecture, où en sommes-nous?

 

Le Point.fr: Au Royaume-Uni, on s'inquiète. Selon une étude récente, le nombre des lecteurs parmi les jeunes de 14 à 16 ans aurait diminué au cours des sept dernières années. Et 17% d'entre eux se diraient "embarrassés" à l'idée d'être surpris en train de lire par un de leurs camarades. Où en est-on en France? La sociologue Sylvie Octobre, chargée d'études sur les jeunes, dresse un état des lieux.

Constate-t-on en France le même type de décrochage qu'au Royaume-Uni dans la pratique de la lecture?

Sylvie Octobre: Chez nous, la lecture papier chute au collège et au lycée, alors qu'elle fait partie importante des loisirs quotidiens des enfants au primaire. Les chiffres sont nets: chez les enfants de 11 ans, 33,5% disent lire un livre tous les jours pour leur plaisir. Ils sont 18% à 13 ans, 14% à 15 ans, et seulement 9% à 17 ans.

Le Point.fr: Que se passe-t-il à l'adolescence, pourquoi on commence à lire moins?

Sylvie Octobre: On se détache de sa famille, on découvre les copains, les réseaux sociaux, les moyens de communication de masse : ce qui compte à cet âge, c'est être en lien permanent avec les amis. Or, cela ne va pas avec la lecture, qui est une activité solitaire, calme...

Le Point.fr: Internet et les réseaux sociaux accélèrent-ils le décrochage?

Sylvie Octobre: Non. La baisse de la lecture est un phénomène générationnel, que l'on observe depuis les années 1960. Chaque génération d'adultes qui arrive sur le "marché de la lecture" lit, pour ses loisirs, moins que la précédente. Il n'y a donc pas de raison que les jeunes échappent à la règle. En revanche, et c'est tout le paradoxe de la lecture, chaque génération lit plus que la précédente pour le travail: dans une économie tertiarisée, la lecture est beaucoup plus mobilisée, elle est le vecteur d'informations essentiel.

Le Point.fr: Donc, la lecture devient-elle une pratique de l'élite?

Sylvie Octobre: D'une manière générale, c'est plutôt l'inverse : entre les gens qui font des études et les autres, les types de lecture se rapprochent... au profit d'une baisse. On lit moins aujourd'hui qu'hier, les élites comme les autres.

Le Point.fr: Alors même qu'on fait davantage lire les enfants.

Sylvie Octobre: Oui, parce qu'il y a une représentation sociale de ce qu'est la lecture. On ne discute pas du fait qu'il est bon de donner des livres à un enfant ou à un ado. Tout le monde est d'accord, ne serait-ce que parce qu'on sait que les

lecteurs sont de meilleurs élèves. Mais on est passé d'un monde, dans les années 60, où les élites avaient été formées aux humanités à un monde où elles sont constituées de polytechniciens, ou de personnes formées en écoles de commerce. Donc de personnes qui n'ont pas le rapport très révérencieux à l'écrit, à la

littérature, qui avait cours auparavant. Elles ont lu, bien sûr, mais autre chose, et n'ont pas du tout le même rapport à la lecture. D'une certaine façon, la culture est déchue. Elle n'est plus un sujet fondamental.

3.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Aujourd'hui, la lecture reste une partie importante de la vie des jeunes qui sont...

 

1) à l'école primaire.

2) au collège.

3) au lycée.

Расшифровка записи

La lecture, où en sommes-nous?

 

Le Point.fr: Au Royaume-Uni, on s'inquiète. Selon une étude récente, le nombre des lecteurs parmi les jeunes de 14 à 16 ans aurait diminué au cours des sept dernières années. Et 17% d'entre eux se diraient "embarrassés" à l'idée d'être surpris en train de lire par un de leurs camarades. Où en est-on en France? La sociologue Sylvie Octobre, chargée d'études sur les jeunes, dresse un état des lieux.

Constate-t-on en France le même type de décrochage qu'au Royaume-Uni dans la pratique de la lecture?

Sylvie Octobre: Chez nous, la lecture papier chute au collège et au lycée, alors qu'elle fait partie importante des loisirs quotidiens des enfants au primaire. Les chiffres sont nets: chez les enfants de 11 ans, 33,5% disent lire un livre tous les jours pour leur plaisir. Ils sont 18% à 13 ans, 14% à 15 ans, et seulement 9% à 17 ans.

Le Point.fr: Que se passe-t-il à l'adolescence, pourquoi on commence à lire moins?

Sylvie Octobre: On se détache de sa famille, on découvre les copains, les réseaux sociaux, les moyens de communication de masse : ce qui compte à cet âge, c'est être en lien permanent avec les amis. Or, cela ne va pas avec la lecture, qui est une activité solitaire, calme...

Le Point.fr: Internet et les réseaux sociaux accélèrent-ils le décrochage?

Sylvie Octobre: Non. La baisse de la lecture est un phénomène générationnel, que l'on observe depuis les années 1960. Chaque génération d'adultes qui arrive sur le "marché de la lecture" lit, pour ses loisirs, moins que la précédente. Il n'y a donc pas de raison que les jeunes échappent à la règle. En revanche, et c'est tout le paradoxe de la lecture, chaque génération lit plus que la précédente pour le travail: dans une économie tertiarisée, la lecture est beaucoup plus mobilisée, elle est le vecteur d'informations essentiel.

Le Point.fr: Donc, la lecture devient-elle une pratique de l'élite?

Sylvie Octobre: D'une manière générale, c'est plutôt l'inverse : entre les gens qui font des études et les autres, les types de lecture se rapprochent... au profit d'une baisse. On lit moins aujourd'hui qu'hier, les élites comme les autres.

Le Point.fr: Alors même qu'on fait davantage lire les enfants.

Sylvie Octobre: Oui, parce qu'il y a une représentation sociale de ce qu'est la lecture. On ne discute pas du fait qu'il est bon de donner des livres à un enfant ou à un ado. Tout le monde est d'accord, ne serait-ce que parce qu'on sait que les

lecteurs sont de meilleurs élèves. Mais on est passé d'un monde, dans les années 60, où les élites avaient été formées aux humanités à un monde où elles sont constituées de polytechniciens, ou de personnes formées en écoles de commerce. Donc de personnes qui n'ont pas le rapport très révérencieux à l'écrit, à la

littérature, qui avait cours auparavant. Elles ont lu, bien sûr, mais autre chose, et n'ont pas du tout le même rapport à la lecture. D'une certaine façon, la culture est déchue. Elle n'est plus un sujet fondamental.

4.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

Combien de pour cent de jeunes de 17 ans lisent chaque jour pour plaisir?

 

1) 9 %

2) 19 %

3) 39 %

Расшифровка записи

La lecture, où en sommes-nous?

 

Le Point.fr: Au Royaume-Uni, on s'inquiète. Selon une étude récente, le nombre des lecteurs parmi les jeunes de 14 à 16 ans aurait diminué au cours des sept dernières années. Et 17% d'entre eux se diraient "embarrassés" à l'idée d'être surpris en train de lire par un de leurs camarades. Où en est-on en France? La sociologue Sylvie Octobre, chargée d'études sur les jeunes, dresse un état des lieux.

Constate-t-on en France le même type de décrochage qu'au Royaume-Uni dans la pratique de la lecture?

Sylvie Octobre: Chez nous, la lecture papier chute au collège et au lycée, alors qu'elle fait partie importante des loisirs quotidiens des enfants au primaire. Les chiffres sont nets: chez les enfants de 11 ans, 33,5% disent lire un livre tous les jours pour leur plaisir. Ils sont 18% à 13 ans, 14% à 15 ans, et seulement 9% à 17 ans.

Le Point.fr: Que se passe-t-il à l'adolescence, pourquoi on commence à lire moins?

Sylvie Octobre: On se détache de sa famille, on découvre les copains, les réseaux sociaux, les moyens de communication de masse : ce qui compte à cet âge, c'est être en lien permanent avec les amis. Or, cela ne va pas avec la lecture, qui est une activité solitaire, calme...

Le Point.fr: Internet et les réseaux sociaux accélèrent-ils le décrochage?

Sylvie Octobre: Non. La baisse de la lecture est un phénomène générationnel, que l'on observe depuis les années 1960. Chaque génération d'adultes qui arrive sur le "marché de la lecture" lit, pour ses loisirs, moins que la précédente. Il n'y a donc pas de raison que les jeunes échappent à la règle. En revanche, et c'est tout le paradoxe de la lecture, chaque génération lit plus que la précédente pour le travail: dans une économie tertiarisée, la lecture est beaucoup plus mobilisée, elle est le vecteur d'informations essentiel.

Le Point.fr: Donc, la lecture devient-elle une pratique de l'élite?

Sylvie Octobre: D'une manière générale, c'est plutôt l'inverse : entre les gens qui font des études et les autres, les types de lecture se rapprochent... au profit d'une baisse. On lit moins aujourd'hui qu'hier, les élites comme les autres.

Le Point.fr: Alors même qu'on fait davantage lire les enfants.

Sylvie Octobre: Oui, parce qu'il y a une représentation sociale de ce qu'est la lecture. On ne discute pas du fait qu'il est bon de donner des livres à un enfant ou à un ado. Tout le monde est d'accord, ne serait-ce que parce qu'on sait que les

lecteurs sont de meilleurs élèves. Mais on est passé d'un monde, dans les années 60, où les élites avaient été formées aux humanités à un monde où elles sont constituées de polytechniciens, ou de personnes formées en écoles de commerce. Donc de personnes qui n'ont pas le rapport très révérencieux à l'écrit, à la

littérature, qui avait cours auparavant. Elles ont lu, bien sûr, mais autre chose, et n'ont pas du tout le même rapport à la lecture. D'une certaine façon, la culture est déchue. Elle n'est plus un sujet fondamental.

5.

Вы услышите интервью дважды. Выберите правильный ответ 1, 2 или 3.

 

 

La baisse de la lecture est un phénomène observé depuis...

 

1) 1950

2) 1960

3) 1970

Расшифровка записи

La lecture, où en sommes-nous?

 

Le Point.fr: Au Royaume-Uni, on s'inquiète. Selon une étude récente, le nombre des lecteurs parmi les jeunes de 14 à 16 ans aurait diminué au cours des sept dernières années. Et 17% d'entre eux se diraient "embarrassés" à l'idée d'être surpris en train de lire par un de leurs camarades. Où en est-on en France? La sociologue Sylvie Octobre, chargée d'études sur les jeunes, dresse un état des lieux.

Constate-t-on en France le même type de décrochage qu'au Royaume-Uni dans la pratique de la lecture?

Sylvie Octobre: Chez nous, la lecture papier chute au collège et au lycée, alors qu'elle fait partie importante des loisirs quotidiens des enfants au primaire. Les chiffres sont nets: chez les enfants de 11 ans, 33,5% disent lire un livre tous les jours pour leur plaisir. Ils sont 18% à 13 ans, 14% à 15 ans, et seulement 9% à 17 ans.

Le Point.fr: Que se passe-t-il à l'adolescence, pourquoi on commence à lire moins?

Sylvie Octobre: On se détache de sa famille, on découvre les copains, les réseaux sociaux, les moyens de communication de masse : ce qui compte à cet âge, c'est être en lien permanent avec les amis. Or, cela ne va pas avec la lecture, qui est une activité solitaire, calme...

Le Point.fr: Internet et les réseaux sociaux accélèrent-ils le décrochage?

Sylvie Octobre: Non. La baisse de la lecture est un phénomène générationnel, que l'on observe depuis les années 1960. Chaque génération d'adultes qui arrive sur le "marché de la lecture" lit, pour ses loisirs, moins que la précédente. Il n'y a donc pas de raison que les jeunes échappent à la règle. En revanche, et c'est tout le paradoxe de la lecture, chaque génération lit plus que la précédente pour le travail: dans une économie tertiarisée, la lecture est beaucoup plus mobilisée, elle est le vecteur d'informations essentiel.

Le Point.fr: Donc, la lecture devient-elle une pratique de l'élite?

Sylvie Octobre: D'une manière générale, c'est plutôt l'inverse : entre les gens qui font des études et les autres, les types de lecture se rapprochent... au profit d'une baisse. On lit moins aujourd'hui qu'hier, les élites comme les autres.

Le Point.fr: Alors même qu'on fait davantage lire les enfants.

Sylvie Octobre: Oui, parce qu'il y a une représentation sociale de ce qu'est la lecture. On ne discute pas du fait qu'il est bon de donner des livres à un enfant ou à un ado. Tout le monde est d'accord, ne serait-ce que parce qu'on sait que les

lecteurs sont de meilleurs élèves. Mais on est passé d'un monde, dans les années 60, où les élites avaient été formées aux humanités à un monde où elles sont constituées de polytechniciens, ou de personnes formées en écoles de commerce. Donc de personnes qui n'ont pas le rapport très révérencieux à l'écrit, à la

littérature, qui avait cours auparavant. Elles ont lu, bien sûr, mais autre chose, et n'ont pas du tout le même rapport à la lecture. D'une certaine façon, la culture est déchue. Elle n'est plus un sujet fondamental.

6.

Установите соответствие между заголовками 1–8 и текстами A–G. Запишите свои ответы в таблицу. Используйте каждую цифру только один раз. В задании есть один лишний заголовок.

 

1. L’ambassadrice de la mode

5. Le drame mystérieux

2. La fragilité de l’idéal

6. La tradition qui est bonne à garder

3. Le résultat étonnant

7. Les nouveaux horizons

4. Tout est possible!

8. Le tourisme vert

 

A. Après la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, les enquêteurs n'ont toujours pas la moindre piste pour retrouver la trace du Boeing 777. Comment expliquer cette disparition des écrans radars qui n'a pas émis d'alerte suite à un éventuel changement du plan de vol, qui n'a émis aucun message automatique de maintenance suite à une éventuelle série de panne, qui a eu lieu dans une zone à fort trafic maritime sans que personne ne voie ni n'entende quoi que ce soit.

B. Il y a trois ans, Inès de la Fressange sortait son livre La Parisienne aux Éditions Flammarion. Traduit en dix-sept langues, écoulé à plus d’un million d’exemplaires, ce manuel du bon goût se révèle être aujourd’hui une bible au Japon. Les Japonaises brûlent de s’approprier le style d’Inès, son attitude envers la mode, son allure.

C. Vous habitez en ville, vous n'avez pas de jardin et vous rêvez de déguster des pommes bien croquantes cueillies sur «vos» arbres comme si vous viviez à la campagne? Eh bien, figurez-vous que c'est possible, à condition d'avoir un balcon ou une terrasse bien exposés au soleil et une âme d'arboriculteur, aux petits soins pour son verger miniature. C'est le moment de tenter l'aventure et planter un arbre fruitier.

D. «Veux-tu m’épouser?» Huit fois sur dix, aux États-Unis, la question est posée par un homme. Seuls 5% des couples mariés sondés révèlent que c’est la femme qui a osé faire le premier pas. Les propositions féminines n’ont pas augmenté chez les couples mariés ces dix dernières années. Au contraire, les jeunes Américains sont nombreux à juger «inacceptable» que la femme fasse la demande. Plus d’un tiers des moins de 30 ans désapprouvent même ce renversement des traditions.

E. Le musculeux David de Michel-Ange, incarnation de l'idéal masculin de la Renaissance italienne et symbole de la ville de Florence, menacerait de s'effondrer sous son propre poids. Les chercheurs suspectent que les altérations se sont développées lorsque David fut exposé, plus de trois siècles durant, sur la grande place de la ville, la Piazza della Signora, avant d'être remplacé par une copie. Les scientifiques préconisent de placer l’original de la sculpture dans une pièce protégée des tremblements de terre, ou de la déménager dans un site hors de la ville.

F. Le langage du rap a souvent la réputation d'être peu varié. Le graphiste américain, Matt Daniels, a décidé de passer à l'épreuve des faits. Sur son site il a comparé le vocabulaire utilisé par quatre-vingt-cinq rappeurs avec celui de Shakespeare qui possédait sans doute le plus large vocabulaire de tous les temps. Résultat: plus de quinze rappeurs dépassent l'auteur de Hamlet, par la richesse de vocabulaire.

G. Un an après sa nomination à la tête de Sciences Politiques Paris, Frédéric Mion a présenté ses orientations stratégiques à l'horizon 2022. L'échéance n'a pas été choisie au hasard. A cette date, l'établissement fêtera ses 150 ans. L'objectif du

nouveau directeur n'est pas différent de celui de son prédécesseur, Richard Descoings: faire de Sciences Po Paris une université de recherche se classant parmi les meilleures au niveau international.

 

ТекстABCDEFG
Заголовок

7.

Преобразуйте, если это необходимо, слово MONTRER так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Passeport, visa

 

Depuis les accords de Schengen, les ressortissants de l'Union européenne n'ont plus besoin de __________________ leurs papiers à la frontière. Ils sont cependant tenus d'avoir leur carte d'identité ou un passeport sur eux.

8.

Преобразуйте, если это необходимо, слово AVOIR так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

– Je viens t’offrir trois souhaits. Demande trois choses et tu __________________ ces trois choses. Mais, ne demande pas trop vite. Réfléchis bien avant de faire tes voeux.

9.

Прочитайте приведённый ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слова, напечатанные заглавными буквами в конце строк, обозначенных номерами 7–12, так, чтобы они грамматически соответствовали содержанию текста. Заполните пропуски полученными словами. Каждый пропуск соответствует отдельному заданию из группы 7–12.

 

Peu importe l’ordre choisi pour les visiter: la Place Rouge et les cathédrales du Kremlin plaisent autant que le magnifique quartier de l’Ermitage et les palais élégants bordés de __________________ (CANAL) .


Invitation au voyage … à travers la Russie

La Russie se trouve à cheval sur l’Europe et l’Asie. C’est le plus vaste État de la planète. Véritable mosaïque de peuples et de territoires, le pays promet à __________________ (SON) visiteurs des voyages riches en découvertes inoubliables. À commencer par les deux capitales, Moscou et Saint-Pétesbours, qui __________________ (SE DISPUTER) les préférences des voyageurs. Peu importe l’ordre choisi pour les visiter: la Place Rouge et les cathédrales du Kremlin plaisent autant que le magnifique quartier de l’Ermitage et les palais élégants bordés de __________________ (CANAL) . Les touristes les plus courageux partiront ensuite à bord du transsibérien pour traverser les steppes infinies jusqu’à l’__________________ (ORIENTAL) ville de Vladivostok. En chemin, ils découvriront les __________________ (EAU) du plus profond lac de la planète, le lac Baïkal. Ils __________________ (AVOIR) également le privilège de rencontrer des gens chaleureux, en partageant avec eux un bol de borchtch ou des concombres marinés.

10.

Преобразуйте, если это необходимо, слово TERMINER так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Une formation utile

Je viens de __________________ ma formation et quelle récompense: une semaine après, j'avais déjà trouvé un emploi.

11.

Преобразуйте, если это необходимо, слово DEVENIR так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

Un dialecte du nord, le francien, parlé en Ile-de-France, territoire royal, va supplanter les autres et va __________________ le français.

12.

Преобразуйте, если это необходимо, слово IMPOSER так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста.

 

En 1635, Richelieu fonde l’Académie française et __________________ sa politique à toute la France.

13.

Прочитайте текст и заполните пропуски 13–18 словами, напечатанными в правой колонке под цифрами 1–8. Каждое из этих слов может быть использовано только один раз. В ответе укажите цифры, под которыми значатся выбранные Вами слова. Два слова в этом списке 1–8 лишние.

 

1) formule

2) se penchent

3) évidents

4) pensent

5) sport

6) véritable

7) moyen

8) linguistique

 

À six mois des vacances d'été, les parents avertis 13______déjà sur la question du repos de leurs enfants.


Camp d'été

À six mois des vacances d'été, les parents avertis 13______déjà sur la question du repos de leurs enfants. Les atouts des camps d’été sont 14______. C’est l’alliance du 15______ et de l’esprit de corps. Ces séjours sont axés sur le physique et la nature. Ils sont devenus une 16______ institution aux États-Unis et au Canada. De plus en plus de parents français sont séduits par cette 17______ en totale immersion. C'est la formule non scolaire du séjour 18______. Avec en prime un concentré de l'esprit américain. Cabane en bois, dépassement sportif, esprit de corps, port de l'uniforme, réveil parfois au son de la trompette… les camps d’été sont, pour les étrangers, un véritable concept.

14.

Прочитайте текст и заполните пропуски 13–18 словами, напечатанными в правой колонке под цифрами 1–8. Каждое из этих слов может быть использовано только один раз. В ответе укажите цифры, под которыми значатся выбранные Вами слова. Два слова в этом списке 1–8 лишние.

 

1) formule

2) se penchent

3) évidents

4) pensent

5) sport

6) véritable

7) moyen

8) linguistique

 

Les atouts des camps d’été sont 14______.


Camp d'été

À six mois des vacances d'été, les parents avertis 13______déjà sur la question du repos de leurs enfants. Les atouts des camps d’été sont 14______. C’est l’alliance du 15______ et de l’esprit de corps. Ces séjours sont axés sur le physique et la nature. Ils sont devenus une 16______ institution aux États-Unis et au Canada. De plus en plus de parents français sont séduits par cette 17______ en totale immersion. C'est la formule non scolaire du séjour 18______. Avec en prime un concentré de l'esprit américain. Cabane en bois, dépassement sportif, esprit de corps, port de l'uniforme, réveil parfois au son de la trompette… les camps d’été sont, pour les étrangers, un véritable concept.

15.

Прочитайте текст и заполните пропуски 13–18 словами, напечатанными в правой колонке под цифрами 1–8. Каждое из этих слов может быть использовано только один раз. В ответе укажите цифры, под которыми значатся выбранные Вами слова. Два слова в этом списке 1–8 лишние.

 

1) formule

2) se penchent

3) évidents

4) pensent

5) sport

6) véritable

7) moyen

8) linguistique

 

C’est l’alliance du 15______ et de l’esprit de corps.


Camp d'été

À six mois des vacances d'été, les parents avertis 13______déjà sur la question du repos de leurs enfants. Les atouts des camps d’été sont 14______. C’est l’alliance du 15______ et de l’esprit de corps. Ces séjours sont axés sur le physique et la nature. Ils sont devenus une 16______ institution aux États-Unis et au Canada. De plus en plus de parents français sont séduits par cette 17______ en totale immersion. C'est la formule non scolaire du séjour 18______. Avec en prime un concentré de l'esprit américain. Cabane en bois, dépassement sportif, esprit de corps, port de l'uniforme, réveil parfois au son de la trompette… les camps d’été sont, pour les étrangers, un véritable concept.

16.

Прочитайте текст и заполните пропуски 13–18 словами, напечатанными в правой колонке под цифрами 1–8. Каждое из этих слов может быть использовано только один раз. В ответе укажите цифры, под которыми значатся выбранные Вами слова. Два слова в этом списке 1–8 лишние.

 

1) formule

2) se penchent

3) évidents

4) pensent

5) sport

6) véritable

7) moyen

8) linguistique

 

Ces séjours sont axés sur le physique et la nature. Ils sont devenus une 16______ institution aux États-Unis et au Canada.


Camp d'été

À six mois des vacances d'été, les parents avertis 13______déjà sur la question du repos de leurs enfants. Les atouts des camps d’été sont 14______. C’est l’alliance du 15______ et de l’esprit de corps. Ces séjours sont axés sur le physique et la nature. Ils sont devenus une 16______ institution aux États-Unis et au Canada. De plus en plus de parents français sont séduits par cette 17______ en totale immersion. C'est la formule non scolaire du séjour 18______. Avec en prime un concentré de l'esprit américain. Cabane en bois, dépassement sportif, esprit de corps, port de l'uniforme, réveil parfois au son de la trompette… les camps d’été sont, pour les étrangers, un véritable concept.

17.

Прочитайте текст и заполните пропуски 13–18 словами, напечатанными в правой колонке под цифрами 1–8. Каждое из этих слов может быть использовано только один раз. В ответе укажите цифры, под которыми значатся выбранные Вами слова. Два слова в этом списке 1–8 лишние.

 

1) formule

2) se penchent

3) évidents

4) pensent

5) sport

6) véritable

7) moyen

8) linguistique

 

De plus en plus de parents français sont séduits par cette 17______ en totale immersion.


Camp d'été

À six mois des vacances d'été, les parents avertis 13______déjà sur la question du repos de leurs enfants. Les atouts des camps d’été sont 14______. C’est l’alliance du 15______ et de l’esprit de corps. Ces séjours sont axés sur le physique et la nature. Ils sont devenus une 16______ institution aux États-Unis et au Canada. De plus en plus de parents français sont séduits par cette 17______ en totale immersion. C'est la formule non scolaire du séjour 18______. Avec en prime un concentré de l'esprit américain. Cabane en bois, dépassement sportif, esprit de corps, port de l'uniforme, réveil parfois au son de la trompette… les camps d’été sont, pour les étrangers, un véritable concept.

18.

Прочитайте текст и заполните пропуски 13–18 словами, напечатанными в правой колонке под цифрами 1–8. Каждое из этих слов может быть использовано только один раз. В ответе укажите цифры, под которыми значатся выбранные Вами слова. Два слова в этом списке 1–8 лишние.

 

1) formule

2) se penchent

3) évidents

4) pensent

5) sport

6) véritable

7) moyen

8) linguistique

 

C'est la formule non scolaire du séjour 18______.


Camp d'été

À six mois des vacances d'été, les parents avertis 13______déjà sur la question du repos de leurs enfants. Les atouts des camps d’été sont 14______. C’est l’alliance du 15______ et de l’esprit de corps. Ces séjours sont axés sur le physique et la nature. Ils sont devenus une 16______ institution aux États-Unis et au Canada. De plus en plus de parents français sont séduits par cette 17______ en totale immersion. C'est la formule non scolaire du séjour 18______. Avec en prime un concentré de l'esprit américain. Cabane en bois, dépassement sportif, esprit de corps, port de l'uniforme, réveil parfois au son de la trompette… les camps d’été sont, pour les étrangers, un véritable concept.

19.

Imaginez que vous êtes en train de préparer un projet avec votre ami. Vous avez trouvé un texte très intéressant et vous voulez le lire à votre ami. Vous avez 1 mn 30 pour lire ce texte en silence, puis 1 mn 30 pour le lire à haute voix.

 

La plus haute montagne est située sur Mars. Le volcan géant du mont Olympe est la plus haute montagne du système solaire et de l'univers connu. A 14 miles et 388 miles à travers, cette montagne est près de trois fois plus haute que le mont Everest et si large que sa base couvrirait Arizona, ou l'ensemble de la région des îles britanniques. Le cratère sur le dessus est à environ 45 miles de large et plus de près de 2 miles de profondeur, largement assez grande pour avaler Londres.

Nous mesurons traditionnellement montagnes par leur hauteur. Si nous les mesurions par leur taille, il serait inutile d'isoler une montagne dans une gamme du reste. Cela étant, le mont Everest éclipserait le mont Olympe. Il fait partie de la gamme gigantesque ce qui est égal à près de 1500 miles de longueur.

20.

Imaginez que ces photos appartiennent à votre album. Choisissez-en une pour la présenter à votre ami/e.

 

 

Vous avez 1 mn 30 pour réfléchir, puis vous présenterez la photo choisie. Votre réponse ne doit pas durer plus de 2 minutes (12–15 phrases). Pendant la présentation de votre photo n’oubliez pas de mentionner:

 

• où et quand elle a été prise

• qui ou quoi y est représenté

• ce qui se passe

• pourquoi vous tenez à la garder dans votre album

• pourquoi vous avez décidé de la montrer à votre ami/e

 

Faites votre présentation sous forme d’un monologue cohérent et logique. Commencez par la phrase "J'ai choisi la photo N°...".